Résultats de nos sportifs Francophones en Iran et en Algérie !

En Iran et en Algérie, nos sportifs francophones se sont illustrés de fort belle manière en ce début de mois de février.

Iran : International Challenge : 05/02 au 08/02

SH : Finale 100% Vietnamienne opposant le vétéran (35 ans) Nguyen face au jeune Pham (21ans). Victoire de Pham en 5 sets !

Algérie Futures Series : 07/02 au 10/02

SH : L’égyptien Mohamed Mostafa Kamel (WR 267) s’incline en finale face à la surprise du tournoi, le marocain Bilal Elharab (21-13 21-9) (WR NC)

A noter : Très bon quart de finale de l’ivoirien Alex Patrick Zolobe qui s’incline face au vainqueur, le marocain Elharab !

DD : La paire Egyptienne Hany-Hosny (WR 97) remporte le titre, sans perdre le moindre set !

Dx : Défaite en finale de la paire Kamel-Ashraf !

Europe : Championnats Nationaux de nos pays membres

En Europe, les championnats nationaux de trois de nos pays membres se sont achevés dimanche 4 Février 2018. La Belgique, la France et la Suisse connaissent leurs nouveaux champions et championnes nationaux. Bravo à eux !

Les résultats : 

Belgique  : SH Moreels (TdS 1) / SD Tan (TdS 1) / DH Dierick-Golinski (TdS 1) / DD Jaques-Vandenhoucke (TdS 1) / Dx Dierick-Vandenhoucke

France  : SH Claerbout (TdS 3/4) / SD Huet / DH Kersaudy-Maio (TdS 1) / DD Heriau-Huet (TdS 3/4) / Dx Gicquel-Delrue (TdS 2)

Suisse SH Kirchmayr (TdS 1) / SD Jacquet (TdS 2) / DH Bonny-Schaller (TdS 1) / DD Burkart-Schaller (TdS 3/4) / Dx Schaller-Burkart (TdS 1)

Stages CONFEJES/AFB en décembre à Niamey (Niger)

Suite à la signature de la convention CONFEJES/AFB en 2016 à Paris, un deuxième événement s’est tenu à Niamey au Niger du 19 au 22 décembre 2017, après celui de Brazzaville en octobre 2016.

Il s’agissait d’un double stage avec une formation d’entraineur de premier niveau et non diplômante, et un stage d’entrainement de joueurs de moins de 19 ans.

Six pays étaient invités par la CONFEJES pour cette manifestation destinée aux pays de l’Afrique de l’ouest : Burkina Faso, Guinée, Mali, Sénégal, Togo et Niger bien-sûr, le pays hôte.

Les treize entraineurs et dix-huit joueurs (neuf filles et neuf garçons) présents, étaient encadrés par Lamidi Eliassou (Togo) et Nda Richard Kouakou (Côte d’Ivoire) – tous deux sortants du stage d’entraineurs de la BCA, niveau 2 BWF qui venait de se dérouler à Cotonou au Bénin (voir prochain article) -et bien sûr Olivier Bime, le cadre de l’AFB.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée le 20 décembre 2017, sous la présidence de Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports du Niger, Mr Moctar Kassoum et de Monsieur le Secrétaire Général de la CONFEJES, Bouramah Ali Harouna, ainsi que Abdoulaye Hassane Issoufou, le dynamique Président de la Fédération nigérienne de Badminton. A noter que Mr le Ministre a frappé dans le volant devant les caméras de la télévision et que ces images sont apparues au journal télévisé le soir même.

Dans leurs interventions, ils ont tous loué la pertinence de cette action, encouragé les sportifs et les entraîneurs, et promis d’accompagner toute action allant dans le sens du développement de cette discipline sportive dans les états et gouvernements de l’espace francophone.

Après trois jours de stage, une compétition par équipes a mis aux prises six équipes qui se sont affrontées toutes entre elles en trois matches : un simple dames, un simple messieurs et un double mixte.

Les résultats :

1er BURKINA FASO bat Togo 2-1 ; Niger 2 3-0 ; Niger 1 2-1 ; Guinée 3-0 ; Mali 3-0

2d TOGO bat Mali 3-0 ; Guinée 3-0 ; Niger 2 3-0 ; Niger 1 2-1

3ème  MALI bat Guinée 3-0 ; Niger 2 3-0 ; Niger 1 2-1 ;

4ème NIGER 1 bat Niger 2 3-0 ; Guinée 3-0

5ème NIGER 2 bat Guinée 3-0

6ème GUINEE

 

Les autorités sportives locales sont venues remettre les coupes et médailles, en présence du Secrétaire Général de la CONFEJES et du Président de la Fédération nigérienne. La cérémonie a été suivie d’un méchoui offert aux participants.

Félicitations aux stagiaires et au Président Hassane Issoufou qui a su mobiliser une équipe dynamique et disponible autour de lui pour cette première organisation internationale en badminton très réussie.

Et tous les remerciements bien évidemment à la CONFEJES qui a pris en charge le déplacement, l’hébergement et les repas de tous les stagiaires.

Retour sur le stage de Cotonou (Bénin) en Novembre 2017

Au mois de novembre, s’est tenu à Cotonou un stage de joueurs de moins de 15 ans accolé à la fin du stage francophone d’entraineurs de niveau 2 BWF de la BCA.

Ainsi, sept entraineurs déjà titulaires du premier niveau ont pris part à cette formation : un camerounais, un ivoirien, un togolais et quatre béninois.

Initialement, cette action devait être menée conjointement par la BCA, l’AFB et la CONFEJES, mais ce dernier partenaire a dû repousser la date de son engagement, d’où le stage de Niamey un mois plus tard. L’AFB a tenu à maintenir son action, mais a été contrainte de réduire la liste des invités et c’est donc trois pays (la Côte d’Ivoire, le Togo et le Bénin) qui ont participé à cette action d’entrainement.

16 jeunes ont pris part aux entrainements (8 filles et 8 garçons) et chaque délégation était encadrée par un entraineur de sa fédération qui a ainsi pu travailler avec les entraineurs en formation.

La fin du stage d’entraineurs mené par le mauricien de la BCA Dajee Annirao a été consacré à de la pratique directe sur les joueurs du stage de jeunes, mené sous la direction d’Olivier Bime.

Un travail exigeant et intense, dans des conditions idéales (deux entraîneurs par courts pour trois joueurs), a permis aux joueurs d’effectuer d’importants progrès en peu de temps.

Le stage s’est conclu par une compétition par équipes où les pays s’affrontaient selon la formule de la Coupe Sudirman (cinq matches, un par discipline).

C’est la Côte d’Ivoire qui a remporté cette compétition.

Les résultats :

1er : Côte d’Ivoire bat Bénin A 3-2, Togo 3-2 et Bénin B.5-0

2d : Bénin A qui Togo 3-2 et Bénin B 5-0

3ème : Togo bat Bénin B 3-2

4ème : Bénin 2

Ce stage s’est déroulé dans d’excellentes conditions grâce à l’organisation sans faille du président de la fédération béninoise Aubin Assogba et son équipe ; il a eu lieu sur les cinq courts de la belle salle du stade de l’Amitié où des espaces avaient également été aménagés pour effectuer le cours entraîneurs et les déjeuners.

Cette compétition, espérons-le, doit en appeler d’autres ; comme à Niamey un mois plus tard, avec une formule différente, ce type de compétitions permet en effet aux joueurs et aux entraîneurs de beaucoup progresser durant la compétition, mais aussi d’évaluer les progrès de chaque pays.

Olivier Bime a profité de sa venue à Cotonou pour se rendre au Togo voisin, à Lomé, pour rendre visite à l’équipe dirigeante désemparée depuis le décès du charismatique président de la fédération togolaise, Alegbeh Essofa Sakibou. Cette visite a permis de se rendre compte de l’état de développement du badminton au Togo, de rencontrer quelques autorités institutionnelles du sport et de discuter de projets de développement.

Un nouveau volontaire international renforce l’AFB !

Arrivé ce mercredi au sein de l’AFB, Louis-Arthur Beljean est le quatrième volontaire international de l’association. Succédant à Nicolas Guérin, son rôle sera de soutenir le développement du badminton dans l’espace francophone aux côtés d’Olivier Bime. Nous sommes très heureux d’accueillir Louis-Arthur au sein de l’association.

Evolution de notre site internet

Une de ses principales missions sera également de moderniser, réorganiser et actualiser au quotidien le site internet de l’AFB dans le but d’améliorer l’accessibilité du site. Il est primordial de renforcer la promotion des activités de notre association francophone sur internet et les réseaux sociaux. N’hésitez pas à le contacter et à lui proposer du contenu (informations, photos, résultats…). Le site redémarre dès maintenant !

Nom : Beljean                                   Prénom : Louis-Arthur

Tel : 06 73 47 70 96                        Mail : la.beljean@francobad.org

Stages à Haïti avec la Confédération Panaméricaine

Le projet initié il y a quelques mois avec la Confédération Panaméricaine a été réalisé du 24 au 30 août à Port au Prince à Haïti.

Il s’agissait d’une stage d’entrainement de jeunes de moins de 15 ans et d’un stage parallèle pour leurs entraineurs.

Ces activités ont concernés cinq des six fédérations francophones du continent américain : Canada (avec le Québec et le Nouveau Brunswick), Martinique, Guadeloupe, Guyane et Haïti. Seule Ste Lucie était absente.

21 jeunes ont pris part au stage et 7 entraineurs se sont formés.

Cofinancé par la PanAm et l’AFB, ce projet a également reçu une contribution importante du Comité Olympique haïtien qui a pris l’hébergement et les repas de tout le monde, ainsi que les visites locales, à sa charge.

Ces stages ont été encadrés par Didier Nourry et Olivier Bime (responsable de l’opération) pour l’encadrement des jeunes et Guillaume Gailly pour la formation des entraineurs. A noter que celle-ci donnait une certification du niveau 1 de la BWF.

La reconduction de cette action est envisagée tant elle a donné satisfaction aux différentes parties prenantes.

Shuttle Time Cameroun

Le programme Shuttle Time (badminton à l’école) continue de porter ses fruits.
Pour rappel le principe de ce programme est de donner à chaque enfant l’opportunité de jouer au badminton.
M Serna François, le directeur technique national et également coordinateur national du programme, était présent dans les établissements de la région centre du Cameroun pour faire un point sur les séances de travail avec les enseignants du Shuttle time (formés il y a un an) afin qu’ils puissent mieux interpréter et exploiter les outils acquis lors de leur formation.
Le bilan semble très positif pour les élèves.
De nombreux enfants très enthousiastes démontrent qu’ils ont à chaque fois plus de prédispositions et d’habiletés techniques et motrices à la pratique du badminton.
Ces bilans et discussions avec les chefs d’établissements ont prouvés que ce programme s’implantait de mieux en mieux dans les établissements.
Ces efforts permettent à ces établissements des invitations de la fédération pour participer à la première journée du championnat national inter-établissements qui se déroulera à Yaoundé à l’INJS (Institut National de la Jeunesse et des Sports), le samedi 11 mars prochain.
Il s’agira du lancement des qualifications pour les championnats d’Afrique scolaire en décembre 2017 ; seul le meilleur établissement au classement national à la fin de la saison y participera.

Voici quelques photos des actions du Shuttle Time dans différents lycées du Cameroun. ( De Haut en Bas : Lycée de Tsinga, Awae Bilingual School à Yaoundé, Lycée Classique de Mfou et Lycée Technique de Nkolbisson)

LYCEE DE TSINGA

 

 

 

 

 

 

AWAE BILINGUAL SCHOOL à Yaoundé

 

 

LYCEE CLASSIQUE DE MFOU

 

 

 

 

 

 

 

LYCEE TECHNIQUE DE NKOLBISSON

Tournoi International d’Ouganda

Du 23 au 26 février avait lieu le tournoi international d’Ouganda, pays d’Afrique de l’Est avec de très bons résultats dans l’ensemble pour les sportifs francophones qui se préparent pour la plupart pour les championnats d’Afrique de badminton prévus du 16 au 23 avril à Johannesbourg en Afrique du Sud

En simple hommes logique respectée, Georges Julien Paul tête de série numéro 1 (Ile Maurice) a remporté la finale du simple hommes contre le local Edwin Erking et tête de série numéro 2.

badmintonEn double hommes, défaite sèche en finale pour Aatish Lubah et Georges Julien Paul têtes de série numéros 2 contre les favoris Indiens Francis Alwin et Tarun Kona.

Interrogé juste avant le tournoi par lemauricien.com Aastish Lubah disait à propos de ce déplacement qu’il « tombe à pic, car nous venons de reprendre les séances il y a à peine un mois. C’est un tournoi qui va nous apporter plus de confiance tout en nous permettant de jauger notre niveau par rapport à nos adversaires. Ce sera une bonne mise en jambes », assure Aatish Lubah.

Julien Paul évoquait lui le fait que « ce tournoi nous mettra à coup sûr dans le bain et nous permettra d’obtenir un bon classement dans le tableau aux championnats d’Afrique », »

Malgré la défaite en finale, Julien Paul et Aatish Lubah tirent donc beaucoup de positif de ce tournoi.

CMC3vM4UcAANcCaEn simple femmes, la tête de série numéro 3 l’égyptienne Menna Eltanany termine sur le podium.

 

 

 

 

CzfvX8kXAAAeQAoEn double femmes les têtes de série numéros 1 égyptiennes Doha Hany et Hadia Hosny ont battues les zambiennes têtes de série numéros 2 Evelyn Siamupangila et Ogar Siamupangila.

 

 

Enfin alors qu’elles étaient favorites, défaite en finale en double mixte pour les égyptiens Ahmed Salah  et Menna Eltanany.

Tirage au sort des Championnats Europe Junior Mulhouse

Badminton Europe

 

 

 

Le verdict est tombé. Nos équipes nationales francophones savent qui seront leurs adversaires lors du premier tour des championnats d’Europe juniors qui auront lieu du du 7 au 16 avril 2017 à Mulhouse.

6a01156fb0b420970c014e8bdc265f970dDans le groupe 2, la Suisse aura fort à faire avec l’Angleterre, la Suède et la Slovaquie.

 

 

imagesAlors que la Belgique et  la France (tête de série 3-4)   seront dans le groupe 3,  il faudra se méfier de l’Ukraine avec notamment  Danylo Bosniuk (n°14 en simple hommes ) et Maryna Ilyinskaya (n°28 en simple femmes ) et de l’Irlande qui compte le champion d’Europe cadet Nhat Nguyen (n°6)

Pins-France-Bulgarie

Enfin la Bulgarie affrontera la tête de série (5 6) l’Espagne ainsi que le Portugal, les Pays Bas et l’Ecosse..

 

Vidéo promotionnelle des Jeux de la Francophonie

20150410131634!Jeux_Francophonie_Abidjan_2017

Alors que les tirages au sort des épreuves de basket-ball et football ont eu lieu le 23 février 2017 au siège de l’OIF, voici la vidéo promotionnelle des Jeux de la Francophonie d’Abidjan en Côte d’Ivoire qui commenceront dans 147 jours 5 heures 45 minutes et 37 secondes.

https://www.youtube.com/watch?v=NUbOpxL7XPU

 Des documents généraux ont été rajoutés dans l’onglet « Ressources » sur les dimensions et délimitations de différents terrains.
N’hésitez pas à y jeter un oeil et à nous partager certains documents que vous avez pour que nous puissions en
rajouter.