Internationaux de Côte d’Ivoire – Résultats

Olivier Bime, qui a encadré le stage de l’AFB avant la compétition, est revenu sur les finales de cette dernière, ayant eu lieu dimanche 3 avril.

« Les finales se sont parfaitement déroulées le dimanche 3 avril au Hall B du Palais des Sports de Treichville à Abidjan. Une salle bien chaude du côté des spectateurs enthousiastes et de la température puisqu’il faisait 38° et qu’il y avait… 97% de taux d’humidité !

Simple homme remporté sans surprise par le n° 1 africain virtuellement qualifié pour les JO de Rio, Edwin EKIRING (Ouganda). Il a cependant dû s’employer avec sérieux face à Gideon BABALOLA (Nigeria) qui a offert une belle résistance en prenant le second set. Dans le troisième set, Edwin a mis de la vitesse et agrandi le court pour inscrire son nom comme étant le premier joueur à remporter le rendez-vous ivoirien. Victoire en 45 mn 21-13 / 12 – 21 / 21 – 10.

En simple dames, c’est la favorite sri-lankaise Lekha SHEHANI qui l’emporte face à la nigériane Deborah U. UKEH, 21- 11 / 21 – 14.

En double messieurs, finale 100% ivoirienne puisque les deux équipes s’étaient débarrassées la veille des paires togolaise et béninoise. À ce jeu, les n°1 ivoiriens BALAKRISHAN – A . ZOLOBE l’emportent 21 – 8 / 21 – 12.

En double dames, il n’y avait que des ivoiriennes dans le tableau ; victoire de Céline BAKAYOKO – Johanne SAINT-BLANCAT 21 – 6 / 21 – 17. À noter que Johanne possède également la nationalité française et une licence au vieux club toulousain de l’AS Toulouse-Mirail.

Enfin, le double mixte a été remporté par les deux finalistes du simple BABALOLA – UKEH contre la paire béninoise OYEWOLE – ARISA 21 – 7 / 21 – 10.

Résultats complets bientôt sur http://www.tournamentsoftware.com

Et comme on était en Afrique et que les ivoiriens ont une réputation, avérée, de noceurs festifs, une session de danse, juste avant la cérémonie des récompenses, a permis de voir évoluer des joueurs de chaque nationalité appelés à montrer quelques pas devant un public très enthousiaste. Edwin a montré que là aussi il pouvait batailler au plus haut niveau…

Souhaitons longue vie à ce tournoi. Cette première était une réussite et il faut maintenant que ce tournoi prenne date et monte en puissance grâce à la participation des autres pays francophones. »

Orléans International Challenge – Résultats

Du 31 mars au 3 avril, avait lieu l’Orléans International Challenge.

Cette compétition de niveau mondial a été l’occasion pour les Français qui jouaient chez eux de s’afficher, mais on retiendra surtout la belle performance de Delphine Delrue et Léa Palermo qui ont seulement échoué en finale.

Résultats :

Crédit photo : FFBaD - Badminton Photo
Crédit photo : FFBaD – Badminton Photo

Simple dame : Jin Wei Goh (MAL) bat Fitriani Fitriani (IND)

Simple homme : Emil Holst (DAN) bat Rasmus Fladberg (DAN)

Double dame : H. Olver/L. Smith (ANG) bat D. Delrue/L. Palermo (FRA)

Double homme : R. Eidestedt/N. Ruponen (SUE) bat H. Hardianto/K. Adi Haryanto (IND)

Double mixte : M. Christiansen/L. Grebak (DAN) bat R. Tabeling/S. Barning (HOL)

Stage d’entrainement AFB

Olivier Bime, entraîneur national en France, est revenu sur le stage d’entrainement organisé par l’AFB du 28 au 30 mars, qu’il a encadré, accompagné d’Annirao Dajee, entraineur mauricien.

« 9 des 10 jeunes joueurs ont participé au 1er Tournoi International de Côte d’Ivoire qui se déroulait 31 mars au 3 avril.

Ces jeunes se sont plutôt bien comportés comme en témoignent les résultats dans le tableau que vous pouvez trouver ici.

Peu de joueurs étaient inscrits dans les trois tableaux.

Ce genre d’évènement fait beaucoup progresser les joueurs. Il est très important que les jeunes joueurs participent à beaucoup de compétitions, pour se confronter, pour se poser de nouvelles questions, pour mesurer les lacunes, pour progresser tout simplement. À l’exception des deux jeunes mauriciens, les autres joueurs ne participent pas à assez de compétitions, dans leur propre pays déjà, et à l’international.

Ce type de tournoi, de niveau ‘’Futur Serie’’ est idéal pour ces jeunes joueurs pour avoir une première expérience dans le monde senior international.

Coupler un tournoi avec un stage de préparation au préalable semble être une formule à exploiter pour l’AFB. »

Nous espérons que ce stage a été bénéfique pour tous les participants, et qu’ils auront envie de participer à d’autres activités de l’AFB à l’avenir !

[metaslider id=761]

Stage AFB et début des Internationaux de Côte d’Ivoire

Du 28 au 30 mars a donc eu lieu la deuxième « grande » action de l’AFB : il s’agissait d’un stage d’entrainement pour des joueurs de moins de 19 ans, stage qui avait lieu en amont des Internationaux de Côte d’Ivoire qui ont lieu en ce moment-même (31 mars – 3 avril). Le but était d’inviter des jeunes de pays francophones africains à participer à une compétition de niveau international, comme acteur et comme spectateur afin d’être confronté au haut-niveau. Le stage visait à les regrouper et les préparer autour des trois disciplines, et de les préparer également à l’approche de la gestion de ce type de compétition.

Olivier Bime, qui a encadré le stage, note que les joueurs qui ont pris part au stage ont fait des progrès constants au cours des 3 jours, de sorte qu’ils étaient prêts pour démarrer la compétition.

Cette dernière a rassemblé environ 70 joueurs, venant de huit nations différentes : Bénin, Cameroun, Maurice, Nigéria, Ouganda, Sri Lanka, Togo et bien évidemment Côte d’Ivoire.

Il faut ainsi noter la présence du numéro 1 africain, l’Ougandais Edwin Ekiring, n°87 mondial et du numéro 2 africain, le nigérian Gideon Babalola.

Chez les dames, la tête d’affiche est la Sri-lankaise Lekha Shenani. La numéro 2 du tournoi est la Nigériane Deborah Uchechukwu.

 

Après une journée de compétition, tous les joueurs extérieurs à la Côte d’Ivoire ont passé le premier tour.

Ce premier tour a également été bénéfique aux jeunes ayant suivi le stage de l’AFB, puisque tous sont passés à l’exception de deux : un blessé et une ayant affronté une autre joueuse du stage.

Nous espérons donc que ce stage aura été bénéfique pour tous les joueurs y ayant participé et que l’aventure va se poursuivre pour eux !

Début du Stage d’entrainement AFB

Lundi 28 mars 2016 a débuté le stage d’entrainement organisé par l’AFB en amont des Internationaux de Côte d’Ivoire.

Pour rappel, ce stage était ouvert aux jeunes de moins de 19 ans et est encadré par Olivier Bime, cadre technique à la Fédération Française de Badminton, assisté de Dajee Annirao, mis à disposition par la Confédération Africaine de Badminton.

Les festivités ont donc commencé lundi matin, avec la cérémonie d’ouverture où étaient présents les joueurs du tournoi ainsi qu’un représentant de l’Education Nationale et du Ministère des sports ivoirien.

Le stage organisé par l’AFB va rassembler 10 joueurs, venant de 4 pays différents : Xena Arisa, Jean-Jacques Amegnounon (Bénin), Paul-Henri Bloch, Laeticia Guefack Ghomsi (Cameroun), Alex Patrick Zolobe, Allathin Shella N’Guessan, Franck Emmanuel Zolobe, Flematou Chantal Markouma (Côte d’Ivoire), Shania Leung, Jean Bernard Alexandre Bongout (Maurice). Malgré les forfaits de dernière minute, l’AFB est fière de permettre à ces joueurs de différentes nationalités de participer à un tel évènement !

[metaslider id=720]

Affaire à suivre…

 

 

Journée internationale de la Francophonie

journee-internationale-de-la-francophonie3

Chaque 20 mars, nous célébrons la Journée Internationale de la Francophonie. Le thème de cette année 2016 était « Le Pouvoir des Mots » !

A cette occasion, nous publions un lexique des termes utilisés par les badistes ; termes souvent issus de la langue anglaise, mais que Guillaume Gailly (Fédération Française de Badminton) a pris soin de réunir et d’expliquer en bon français ! Cliquez ici pour consulter ce lexique !

Résultats All England

Logo All England OpenL’édition 2016 de l’Open d’Angleterre a tenu toutes ses promesses en termes de surprises !

La plus grande surprise est venue des Champions d’Europe russes (Vladimir IVANOV/Ivan SOZONOV) qui sont venus à bout en finale du double hommes de la 6ème paire mondiale, les japonais Hiroyuki ENDO et Kenichi HAYAKAWA.

En simple hommes, le tournoi a consacré le retour au plus haut niveau du maître LIN Dan (n°5 mondial), qui n’a pas eu trop de mal à se défaire de son compatriote TIAN Houwei (n°8 mondial).

Chez les dames, ce sont les Japonaises qui ont triomphé aussi bien en simple (Ozomi OKUHARA) qu’en double (Misaki MATSUTOMO/Ayaka TAKAHASHI).

Enfin en double mixte, c’est la paire indonésienne (Praveen JORDAN/Debby SUSANTO), n°8 mondiale, qui s’est imposée contre la paire danoise Joachim FISCHER NIELSEN/Christina PEDERSEN, n°5 mondiale.

 

Du côté des Francophones engagés, le bilan est mitigé.

En simple dames, la Mauricienne Kate Foo Kune, l’Égyptienne Hadia Hosny et la Suissesse Nadia Fankhauser n’ont malheureusement pas passé le tour des qualifications. La Canadienne Michelle Li s’est, elle, inclinée au premier tour.

Chez les garçons, alors que le Français Thomas Rouxel ne passait pas les qualifications, son compatriote Brice Leverdez accédait au premier tour où il s’inclinait contre le n°6 mondial, Victor Axelsen (DAN).

En double mixte, la paire Française Ronan Labar/Emilie Lefel s’est inclinée également dès le premier tour.

La bonne surprise est venue du double hommes français composé de Bastien Kersaudy et Gaëtan Mittelheisser qui, quelques semaines après leur médaille d’argent aux Championnats d’Europe par équipe masculine, ont réussi à se hisser au second tour du tournoi le plus relevé au monde.