Actualités

4 questions à Alphonse MUHAMA

1 – Pouvez-vous vous présenter rapidement ? 

Je m’appelle Alphonse MUHAMA, je suis rwandais et je suis actuellement président de l’Association Rwandaise de Badminton qui est membre associé de l’Association Francophone de Badminton. Je m’implique quotidiennement pour le badminton rwandais au point d’avoir pu intégrer le badminton dans plusieurs écoles rwandaises comme sport éducatif. 

2 – Quelles ont été vos démarches pour introduire le badminton dans des écoles rwandaises ? 

Introduire le badminton dans le sport scolaire n’a pas été simple. Les autorités, au début, ne connaissaient pas ce sport. Mais un jour j’ai rencontré une personne travaillant dans les instances du sport scolaire rwandais, qui m’a proposé de contacter différentes écoles où le badminton était présent. 
Avec les différentes rencontres et l’aide de l’AFB j’ai pu promouvoir le badminton au Rwanda. 
Cependant, il reste beaucoup de choses à faire c’est pourquoi je souhaite créer une fédération de badminton rwandaise. 

3 – Que représente le badminton pour les Rwandais ? Est-ce devenu un sport important ?

Le badminton est un sport éducatif et pédagogique. Au Rwanda il y a une forte population de jeunes, le sport leur permet d’apprendre, de s’éduquer et créer des liens sociaux.
Évidemment le football est le sport populaire au Rwanda, mais le badminton joue un  rôle de plus en plus important dans ce pays puisqu’il est maintenant introduit dans des écoles rwandaises. 

4 – Que représente pour vous les valeurs de la francophonie à travers le badminton ?

La francophonie est une valeur importante pour le badminton rwandais. Je suis fier que le Rwanda soit francophone, même si c’est un pays bilingue puisqu’il est à la fois francophone et anglophone. 
La francophonie me permet de coopérer avec d’autres pays, ce qui m’aide à développer le badminton rwandais. 
Il y’a aussi Louise Mushikiwabo, présidente de l’OIF, qui est Rwandaise. C’est également une grande fierté pour notre pays et cela démontre à quel point j’apporte de la valeur à la francophonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.